Crane

oct 11, 2010 No Comments

Crane

Tel Hamlet, l’artiste entretient depuis des années un étrange monologue avec des crânes humains qu’il collectionne. Il les recouvre de feuilles d’or ou d’argent et les orne de papillons aux couleurs iridescentes. La lumière se diffracte à la surface de leurs ailes en un poudroiement coloré ou bien s’abîme dans la pénombre au creux des orbites. Il arrive aussi qu’il fasse couler de la peinture liquide en un flot épais qui vient tout recouvrir et submerger.
Tandis que d’autres crânes peuvent être recouverts de cuir puis tatoués de motifs délicats où s’entrelacent fleurs imaginaires et animaux légendaires.

Crane

oct 11, 2010 No Comments

Crane

Tel Hamlet, l’artiste entretient depuis des années un étrange monologue avec des crânes humains qu’il collectionne. Il les recouvre de feuilles d’or ou d’argent et les orne de papillons aux couleurs iridescentes. La lumière se diffracte à la surface de leurs ailes en un poudroiement coloré ou bien s’abîme dans la pénombre au creux des orbites. Il arrive aussi qu’il fasse couler de la peinture liquide en un flot épais qui vient tout recouvrir et submerger.
Tandis que d’autres crânes peuvent être recouverts de cuir puis tatoués de motifs délicats où s’entrelacent fleurs imaginaires et animaux légendaires.